En Amérique latine, le féminicide tue au quotidien

La violence dont les femmes latino-américaines sont victimes a pris une telle proportion qu’un terme s’est peu à peu installé dans le langage du quotidien et s’est faufilé dans la législation de certains pays : le féminicide. Ce terme qui désigne le meurtre des femmes pour leur appartenance au genre féminin, était apparu en décembre 1989 au Québec , lorsqu’un homme de 25 ans avait mitraillé 24 femmes, dont quatorze périrent, parce qu’il haïssait le deuxième sexe. Aujourd’hui c’est la ville de Juarez au Mexique qui est devenue synonyme de cette criminalité particulière, perpétrée au nom du masculinisme.

Lire la suite sur Terriennes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s