Quand la Commission européenne fait des campagnes sexistes

Le chemin de l’enfer est pavé de bonnes intentions. Et la Commission européenne (CE) n’avait que de bonnes intentions en lançant une campagne pour encourager les femmess à choisir des filières scientifiques. Sauf que les publicitaires embauchés par la CE ont eu recours à tous les clichés sexistes. Pour eux, la science est une affaire de filles canons foles de maquillage.

« La campagne devait parler leur langue pour attirer leur attention. Elle était censé être rigolote et accrocheuse », s’est justifiée la CE. Mouais, montrer des nanas en jupe n’est pas exactement l’idée qu’on se fait de la science au féminin. Marie Curie a dû se retourner dans sa tombe. Confrontée aux critiques virulentes, la Commission a enlevé les vidéos à peine 24 heures après leur mise en ligne le 21 juin dernier. Pour réparer sa faute, l’instance européenne a demandé aux twittos de l’aider à constituer une liste de  femmes scientifiques.

En attendant une vraie campagne, vous pouvez regarder un portrait d’Ingrid Scheffer, pédiatre neurologue et professeure à l‘Université de Melbourne. Elle a découvert de nouvelles formes l’épilepsie et comment les traiter. En mars 2012, elle a reçu un prix décerné aux femmes scientifiques par l’Unesco en partenariat avec L’Oréal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s