Goliarda Sapienza, écrivaine, affranchie dès le berceau

Née en 1924, l’écrivaine italienne Goliarda Sapienza a traversé un siècle tumultueux. Dans Moi, Jean Gabin, elle fouille dans les malles d’une enfance idéalisée. Elle en ressort une autobiographie savoureuse où le lecteur plonge dans les pensées d’une môme qui rêve de devenir comme Jean Gabin dans ses films. Libre.

Lire la suite sur Terriennes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s