Pourquoi les femmes sont-elles mal représentées dans les médias ?

Pas assez de femmes aux infos. C’était la conclusion du rapport 2011 de la commission sur l’image des femmes dans les médias. Les hommes blancs, d’une cinquantaine d’années, monopolisent la parole. Et si les médias n’étaient qu’un reflet de la réalité ?


Quand un journaliste part à la recherche des sources. Il se soucie très peu de la parité, il cherche les bons interlocuteurs. Souvent, ces experts, cadres, syndicalistes, professeurs, médecins ou même témoins s’avèrent être des hommes. Même si on n’a pas des preuves irréfutables de leur masculinité, la rigueur journalistique n’implique pas une inspection dans les sous-vêtements.

Il est tout simplement naturel d’être confronté à cette situation. Les femmes ont du mal à accéder aux postes de responsabilité et pas par faute de talent. Alors quand on s’adresse au PDG de la boîte bidule, on a deux chances sur deux de tomber sur un homme. En 2007 les deux tiers des postes de cadres du secteur privé étaient occupés par des hommes, et moins de deux dirigeants sur dix étaient des dirigeantes (Insee).

Ce n’est pas pour autant une excuse valable.  Les médias, comme France Inter, vont jusqu’àtrouver des justifications un peu farfelues pour justifier le manque de parité dans l’information. « On n’interview pas des femmes dans les matinales, elles ne sont pas disponibles car occupées avec les enfants ». Ou comme le montre ce tweet, on arrive parfois à des absurdités :

Selon le rapport cité plus haut, « C dans l’air » a les pires chiffres en terme de représentation paritaire : sur un mois d’émissions, 81 personnes invitées, seulement 7 femmes expertes.

Et même quand la journaliste est une femme, tout à fait consciente des défis de son genre, elle se retrouve à reproduire ce qu’elle dénonce. Lors d’une récente enquête, je n’ai interviewé que des hommes blancs et pas tout jeunes. Mieux, ces hommes entretiennent une idée bien particulière de la femmes. Voici un petit bonus des phrases les plus naïvement sexistes de cette expérience journalistique :

« Les femmes sont meilleures en développement durable que les hommes. Elles ont conscience de la vie. »

Traduction :  comme tu es équipée  d’un utérus, tu tries mieux tes cartons.

« Notre directrice du personnel est une femme d’ailleurs ». Phrase suivie par un petit regard complice.

Traduction : Ah tiens, c’est une femme, un peu comme toi. Vous-vous connaissez ?

Mais cette situation pourrait être en train de changer. La mixité dans les conseils d’administration serait en bonne marche.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Pourquoi les femmes sont-elles mal représentées dans les médias ? »

  1. Ping : Journée de la femme : le top 5 des initiatives qui valent le coup « Vie de femmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s