Les filles sont chiantes en fait

Un garçon, ça pue et une fille, ça boude. C’est bien connu, c’est à ça qu’on les reconnaît d’ailleurs. Il n’y a pas très longtemps, des tee-shirts avaient courroucé les féministes qui les trouvaient sexistes. Sur ces bodys, on apprend que les garçons sont « forts », « rusés », « déterminés » et les filles ne sont que « coquettes », » mignonnes » ou « élégantes ». La vérité quoi.

Sérieusement, les femmes peuvent être aussi connes que géniales, élégantes comme dépourvues de tout sens de la mode. Pourquoi devrait-on les définir tout le temps d’une seule façon ? Soit, on est l’incarnation de Cendrillon ou des emmerdeuses. Rageant.

Mais en côtoyant certaines filles, on se dit que les clichés ont une part de vérité, même si elle est infime. Si elles vont au resto, elles ne mangent rien sur la carte, même la salade ne leur convient pas, la sauce est trop ceci ou trop cela.

Le moindre mot mal placé et elle vous maudissent jusqu’à la troisième génération, quoi que l’on fasse, elles ne sont pas contentes. Elles sont chiantes, oui, voire beaucoup. Ce n’est pas une raison pour que tout le genre paye pour leur mauvais caractère. C’est comme si on croyait que tous les hommes se grattent les noisettes en buvant de la bière devant un match de foot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s