Les femmes en revue

Naffissatou Diallo sort de l’ombre, un revers électoral pour Cristina de Kirchner, des femmes sauvées du trafic humain, la blogosphère politique dominée par les hommes. Une semaine intense pour les femmes.

De fantasme à réalité

C’est fait. Nafissatou Diallo, la supposée victime de Dominique Strauss-Kahn a finalement accordé une interview a deux médias américains. Le lendemain, la photo de la  femme de chambre du Sofitel était sur la couverture de tous les journaux français. Celle qui était devenue un fantasme s’est finalement incarnée en une femme qui a raconté sa version des faits. Un homme nu « comme un chimpanzé en rut », la violence, la honte. Elle veut que DSK soit puni. Ce qui n’a fait qu’alimenter les conversations autour de la Guinéenne. « Est-elle une menteuse? Elle a des liens avec un criminel. Est-ce possible de forcer quelqu’un à faire une fellation ? Il y a les dents quand même… A-t-elle bien fait de parler ? » Pire. « Elle est quand même vilaine ». C’est le nouveau chapitre de ce feuilleton interminable. Innocente ou non Diallo incarne toute la méfiance que peut éveiller une victime d’agression sexuelle.

Entre les griffes du trafic

120 femmes ont été sauvées par la police de la capitale du Mexique. Plus de la moitié étaient des mineures. Ces victimes proviennent de tout le pays et sont conduites à Mexico pour se prostituer. Les trafiquants font croire aux jeunes femmes, qui ont parfois à peine 13 ans, qu’ils leur offrent une vie meilleure et même de l’amour. Il n’en est rien. Elles sont privées de nourriture et de leur liberté. Elles doivent verser une certaine somme à ces hommes en fonction du nombre de passes qu’elles font. Des hôtels où ces trafics avaient lieu ont été fermés.

Nouveau revers électoral

Cristina y la sombra de NéstorQuinze jours après la défaite du candidat aux municipales de Cristina de Kirchner de Buenos Aires, la province de Santa Fe élisait dimanche son gouverneur. Son champion, Agustin Rossi, termine loin derrière le nouveau gouverneur et vainqueur surprise, le comédien Miguel Del Sel. A trois mois de la présidentielle, ce revers sonne comme un très sérieux avertissement pour le camp Kirchner. Le 80% de la ville de Santa Fé a voté contre Cristina de Kirchner. Cette défaite est perçue comme une sanction pour la présidente. On lui reproche de mener une politique trop manichéenne.

La blogosphère politique dominée par les pénis

Internet Self-PortraitsIl paraît que les hommes dominent la sphère politique sur le web. Faux. Il ne s’agit qu’une construction sociale. Dans une nouvelle étude sur les genres et le numérique, trois chercheurs se demandent pourquoi les hommes ont l’emprise sur les blogs politiques. D’après Cath Elliott, l’auteure de l’article qui porte le même nom que l’étude, le problème c’est que les blogs féministes ne sont pas considérés comme des blogs politiques. Comme si la place qu’occupent les femmes dans la société n’était pas de la politique. « À moins que cela ne change et que le féminisme ne soit reconnu comme une question politique plutôt que comme un question de « mode de vie », on continuera de voir des questions comme « pourquoi les blogs politiques sont-ils dominés par les hommes ? », s’interroge-t-elle. Il est temps que les blogs sur les femmes arrêtent de côtoyer les blogs sur la cuisine, et viennent prendre leur place à côté de ces brillants hommes qui causent partis politiques.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les femmes en revue »

  1. Ping : La semaine en revue « Vie de femmes

  2. Ping : Les femmes en revue « Vie de femmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s