Too much pussy ?

Salle de ciné exiguë, intime, des bobos trentenaires, deux ou trois gouines. Le do-cul peut commencer. Le film d’Emilie Jouvet, Too much pussy, est un joyeux trip ou un « gang bang » de sept artistes qui ont travaillé à un moment donné avec leur corps.

Des musiciennes, actrices porno, performeuses ou artistes parcourent Paris, Berlin, Copenhague, Stockolm pour présenter leur spectacle The Queer X show dans des bars branchés, gay-friendly ou les deux à la fois. Un mélange hétéroclite de cabaret, burlesque et de spectacle érotique occupe les nuits de la troupe de sept filles de tout âge et origine. La journée, elles font de la route et explorent leurs théories, à fond.

Elles couchent autant avec des femmes qu’avec des hommes, examinent leurs muqueuses en public, expliquent les avantages du fisting. « One, two, three, four, fist, it’s easy !». Les sept adhèrent au féminisme sex-positif, qui donne plus de visibilité aux minorités, et à la post-pornographie : du porno version Arte « qui ne donne pas envie de se toucher », explique une des artistes.

Les « feminists sluts », prônent le sexe décomplexé, elles crient : « Everytime we fuck, we win ». La troupe dénonce également, mais en bien moindre mesure, l’absence de prévention contre les STD, pour les femmes qui couchent avec des femmes.

Dommage que tous ces messages soient noyés dans la mouille qui imprègne ce documentaire. Les scènes érotiques s’enchaînent. Ce n’est pas porno pour autant. Mais c’est quand même distrayant.

Les artistes paraissent parfois frivoles alors qu’il s’agit de femmes pensantes. Pire il y a comme un glissement du féminisme vers le lesbianisme. Cliché qu’elles-mêmes dénoncent. « Ce n’est pas parce que tu est féministe que tu es moche, lesbienne et poilue», s’insurge une des actrices.

On ne demandait un traité philosophique, mais peut-être un peu de profondeur, et on ne parle d’une exploration vaginale. Too much pussy ? Nan. Juste pas assez de réflexion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s