La semaine en revue

Une campagne pour battre les femmes, un recueil qui montre le sexisme au quotidien, la candidature de Christine Lagarde à la présidence du FMI… L’actu au féminin a été riche cette semaine. Voici un petit pense-bête.

Une campagne pour battre les femmes, normal

Manal al-Charif a bravé l’interdiction de conduire en Arabie Saudite. Elle a  été emprisonnée. Des activistes se sont donc mobilisées pour exiger sa libération, elles prévoient de manifester le 17 juin. Pour contraindre cette envie de liberté, les hommes ont lancé leur propre campagne : La « campagne du Iqal », le cordon dur qui retient le couvre-chef dans l’habit traditionnel des hommes. Ils appelent à frapper avec ce cordon les femmes qui oseront conduire. Le prix de l’accessoire a  déjà grimpé et une page Facebook rassemble des milliers de Saoudiens qui sont contre les femmes  prennant le volant.

Une femme à la tête du FMI ?

Lors d’une conférence de presse le 25 mai, Christine Lagarde s’est portée candidate à la présidence du FMI . Malgré l’affaire Tapie, la ministre des finances a reçu l’appuie de l’Europe. Les Etats-Unis ne se sont pas encore prononcés et les pays émergents aimeraient avoir leur place au Fonds monétaire international.

Mais à l’en croire Annie Lowrey, journaliste économique à Salte.fr : « Christine Lagarde est la meilleure candidate pour succéder à DSK. Ce sont les Américains qui le disent. » Dans les semaines à venir, Lagarde fera une tournée pour séduire ceux qui seraient encore réticents à la soutenir. Ce serait la première femme à occuper le siège que Dominique Strauss-Kahn a été obligé de quitter.

Le sexisme au quotidien

Il y a presque un an, l’association « Osez le féminisme » lançait le blog vie de meuf, la version féministe de « vie de merde » où toutes les femmes peuvent poster leur petite anecdote sexiste et s’indigner. Elle vient de publier un livre avec les meilleures histoires sous la forme, aussi, des recueils  des meilleurs « vie de merde ».

L’association a dû fermer les commentaires sur le blog cette semaine, les bénévoles ne pouvaient plus les modérer : « Devant l’afflux de commentaires irrespectueux, nous avons reçu des mails de nombreuses internautes et de nombreux internautes nous demandant de réagir« , ont écrit les meufs du blog.
L’association, et d’autres collectifs féministes, ont appelé à manifester dimanche denier contre les propos sexistes tenus par quelques proches de DSK suite à son arrestation. Le « il n’y a pas mort d’homme » de Jack Lang ne les a pas particulièrement réjouies. Leurs détracteurs (trices) ont réagi à la manifestation sur le blog.

L’Inde de plus en plus dirigé par des femmes

Presque un tiers des 1 210 millions d’Indiens sont aujourd’hui gouvernés par des femmes. Après les élections qui ont eu lieu récemment dans quelques états du  presque continent, deux femmes viennent grossir les rangs des dames qui occupent des places au sommet de l’Inde.

Mamata Banerjee addresses press
Mamata Banerjee

Mamata Banerjee a battu les communistes après 34 ans de pouvoir dans le Bengale occidental. Il s’agit de l’état le plus peuplé, dont la capitale Calcutta est célèbre pour sa concentration de population.  Sa collègue, Jayalalithaa Jayaram a quitté sa carrière d’actrice pour s’engager en politique et ensuite gouverner le Tamil Nadu. Elles sont désormais quatre à occuper ce même poste. Au niveau national, Sonia Gandhi est à la tête du parti du Congrès, et la chef de l’opposition et patronne du BJP s’appelle Sushma Swarai. Etonnant dans un pays où le système patriarcal trouve toujours sa place.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s